En architecture et en construction, chaque projet fait désormais l’objet d’une maquette numérique dont l’ensemble des informations (géométries 2D et 3D, surfaces, volumes, éléments constitutifs, etc.) est transcrit dans une base de données gratuite, appelée IFC[1]. Grâce à elle, tous les professionnels intervenant sur un projet peuvent alimenter cette maquette et, en retour, se saisir de ces informations pour intégrer le projet dans leurs propres logiciels. C’est l’Open BIM[2].

EDICAD PENSE ET CONÇOIT BIM DEPUIS LONGTEMPS

ArchiTECH.PC était BIM[3] avant même que l’acronyme existe, et cela au travers d’interfaces avec des logiciels de RT 2012, d’imagerie numérique, de devis et métrés (plus de 20 plugins à ce jour), ou encore vers des bibliothèques d’ouvrages et de CCTP venant d’industriels (DatBIM). EDICAD n’a donc pas attendu que les pouvoirs publics s’emparent du sujet pour régler une fois pour toutes certains problèmes de redondance de saisie ─donc de productivité et de fiabilité─ au travers de bases de données propriétaires.

Grâce au BIM propriétaire, ArchiTECH.PC et KutchCAD communiquent en natif avec les logiciels de devis et gestion du marché, c’est-à-dire sans aucune perte d’information. Le renvoi des ouvrages dans ces logiciels (quantités, déboursé sec…) est fiable à 100%.

En outre, depuis janvier 2017, en France, les maîtres d’ouvrages publics peuvent demander aux maîtres d’œuvres de remettre leurs projets au format IFC. EDICAD a donc développé les imports/exports au format IFC afin que les utilisateurs d’ArchiTECH.PC et de KutchCAD puissent continuer de contracter avec les maîtres d’ouvrages publics.

L'échange de données entre les acteurs du bâtiment avant 2017

L'échange de données depuis 2017

L'échange de données entre les acteurs du batiment avant 2017
L'échange de données entre les acteurs du batiment depuis 2017

À QUOI SERVENT LES IFC ?

Les IFC sont utiles :

Pour ouvrir, directement dans ArchiTECH.PC ou KutchCAD, un projet dessiné avec un autre logiciel, et cela sans avoir aucune saisie à faire. Par conséquent, redessiner un projet à partir d’un plan en 2D importé en DXF ou en DWG est désormais inutile.

Pour ouvrir tout projet dessiné avec ArchiTECH.PC ou KutchCAD, dans l’application 3D des bureaux d’études, bureaux de contrôles et entreprises du bâtiment pour les besoins de leur métiers : calculs de structure ou thermiques, plans de calepinages, métrés et devis, etc.

 

(1) IFC : Industry Fondation Classes. Format de fichier standardisé (norme ISO 16739), orienté objet et utilisé par l’industrie du bâtiment pour l’échange et le partage d’informations entre logiciels.

 

(2) Open BIM est un programme universel de coopération destiné aux professionnels de la conception, de la construction et de l’utilisation du bâtiment, reposant sur l’utilisation de standards et la mise en place de processus de travail ouverts.

 

(3) BIM : «Building Information Modeling», difficilement traduisible en français car «Building» signifie à la fois «Bâtiment» et «Construire», tandis que «Modeling» veut aussi bien dire «Modéliser» que «Maquette» ou «Prototype».

 

 

 

EDICAD CERTIFIée buildingsmart

BuildingSMART, anciennement Alliance Internationale pour l'Interopérabilité (IAI), est une organisation internationale à but non lucratif visant à améliorer l'échange d'informations entre les applications logicielles utilisées dans l'industrie du bâtiment. Elle a mis au point les IFC[1] qu'elle promeut en tant que format standardisé ouvert, et contenant les informations relatives au cycle de vie complet du bâtiment : conception, documentation, construction, exploitation, gestion des installations (facility management) et, enfin, démolition et élimination.

 

La certification BuildingSMART couronne les développements qu'EDICAD a entrepris notamment dans le domaine de l'interopérabilité des technologies numériques à destination de tous les acteurs professionnels entrant dans la chaîne de la construction, de l’exploitation des bâtiments et des infrastructures sur tout leur cycle de vie.

EDICAD certifiée BuildingSmart®

NOUS CONTACTER

EDICAD SAS

31 rue des Pinsons

La Croix de Fer

46000 CAHORS - FRANCE

Besoin d'information complémentaire ou d'une démonstration ?

Le bouton Nous contacter ci-dessous est à votre disposition pour demander les renseignements dont vous auriez besoin, solliciter une démonstration de nos logiciels, nous soumettre une suggestion ou simplement pour nous écrire.

EDICAD s'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.

Nous situer

NOUS CONTACTER

Logo EDICAD

L'échange de données entre les acteurs du batiment avant 2017
L'échange de données entre les acteurs du batiment depuis 2017
EDICAD certifiée BuildingSmart®
LinkedIn
YouTube
EDICAD référencée Datadock sous le n°73.46.00171.46.

L'échange de données entre les acteurs du batiment avant 2017
L'échange de données entre les acteurs du batiment depuis 2017

Les IFC sont utiles :

Pour ouvrir, directement dans ArchiTECH.PC ou KutchCAD, un projet dessiné avec un autre logiciel, et cela sans avoir aucune saisie à faire. Par conséquent, redessiner un projet à partir d’un plan en 2D importé en DXF ou en DWG est désormais inutile.

Pour ouvrir tout projet dessiné avec ArchiTECH.PC ou KutchCAD, dans l’application 3D des bureaux d’études, bureaux de contrôles et entreprises du bâtiment pour les besoins de leur métiers : calculs de structure ou thermiques, plans de calepinages, métrés et devis, etc.

 

 

(1) IFC : Industry Fondation Classes. Format de fichier standardisé (norme ISO 16739), orienté objet et utilisé par l’industrie du bâtiment pour l’échange et le partage d’informations entre logiciels.

 

(2) Open BIM est un programme universel de coopération destiné aux professionnels de la conception, de la construction et de l’utilisation du bâtiment, reposant sur l’utilisation de standards et la mise en place de processus de travail ouverts.

 

(3) BIM : «Building Information Modeling», difficilement traduisible en français car «Building» signifie à la fois «Bâtiment» et «Construire», tandis que «Modeling» veut aussi bien dire «Modéliser» que «Maquette» ou «Prototype».

 

 

 

EDICAD certifiée BuildingSmart®

 

L'échange de données entre les acteurs du bâtiment avant 2017

L'échange de données entre les acteurs du batiment avant 2017

 

L'échange de données depuis 2017

 

L'échange de données entre les acteurs du batiment depuis 2017

Les IFC sont utiles :

Pour ouvrir, directement dans ArchiTECH.PC ou KutchCAD, un projet dessiné avec un autre logiciel, et cela sans avoir aucune saisie à faire. Par conséquent, redessiner un projet à partir d’un plan en 2D importé en DXF ou en DWG est désormais inutile.

Pour ouvrir tout projet dessiné avec ArchiTECH.PC ou KutchCAD, dans l’application 3D des bureaux d’études, bureaux de contrôles et entreprises du bâtiment pour les besoins de leur métiers : calculs de structure ou thermiques, plans de calepinages, métrés et devis, etc.

(1) IFC : Industry Fondation Classes. Format de fichier standardisé (norme ISO 16739), orienté objet et utilisé par l’industrie du bâtiment pour l’échange et le partage d’informations entre logiciels.

(2) Open BIM est un programme universel de coopération destiné aux professionnels de la conception, de la construction et de l’utilisation du bâtiment, reposant sur l’utilisation de standards et la mise en place de processus de travail ouverts.

(3) BIM : «Building Information Modeling», difficilement traduisible en français car «Building» signifie à la fois «Bâtiment» et «Construire», tandis que « Modeling » veut aussi bien dire «Modéliser» que «Maquette» ou «Prototype».

EDICAD certifiée BuildingSmart®
LinkedIn YouTube
Logo EDICAD

L'échange de données entre les acteurs du batiment avant 2017
L'échange de données entre les acteurs du batiment depuis 2017
EDICAD certifiée BuildingSmart®
ArchiTECH.PC® KutchCAD®

Besoin d'information complémentaire
ou d'une démonstration ?